La version texte de nos vidéos

La version texte de nos vidéos

Le détecteur de métal

Dans le cadre du processus de contrôle, vous devrez franchir le portique de détection de métal. Ce processus devrait être rapide et efficace si vous suivez ces conseils.

Les articles métalliques comme la monnaie, les clés et les emballages de gomme à mâcher peuvent déclencher l'alarme.

Il est possible qu'on vous demande de défaire votre ceinture et d'en tenir les extémités de chaque côté.

Il est possible qu'on vous demande d'enlever vos chaussures. Certaines d'entre elles, pourraient renfermer du métal.

Passez rapidement à la sécurité


Voyager avec des achats hors taxes

Vos achats hors taxes et vos reçus...doivent être scellés dans un sac de sécurité officiel.

Passez rapidement à la sécurité


Un voyage en famille

Vous voyagez en famille ? Utilisez la voie réservée aux familles et personnes ayant des besoins spéciaux.

Passez rapidement à la sécurité

 

Voyagez avec des objets tranchants

Les petits ciseaux dont la lame ne mesure pas plus de 6 cm de la pointe à l'axe central sont permis dans votre bagage de cabine.

Placez votre rasoir droit et toute lame qui n'est pas déjà dans un etui ou une cartouche dans vos bagages enregistrés. 

Placez vos objets tranchants comme les couteaux de poche dans vos bagages enregistrés ou laissez-les à la maison. 

Passez rapidement à la sécurité.

 

Conseils relatifs au contrôle de sûreté

Son d’un marqueur sur un tableau blanc ou sur du papier.

Tous les passagers doivent passer par un point de contrôle de sûreté à l’aéroport. Voici des conseils pour accélérer le processus.

Arrivez bien à l’avance pour franchir le point de contrôle de sûreté, et soyez prêt à montrer votre carte d’embarquement  à l’agent de contrôle.

Les familles ou les passagers ayant des besoins spéciaux nécessitant plus de temps peuvent aller dans la file d’attente qui leur est réservé.

Pour éviter de déclencher l’alarme, sortez toute clé, monnaie et autre objet en métal de vos poches. Mettez-les dans votre manteau ou dans votre bagage de cabine avant de franchir le point de contrôle.

Les téléphones cellulaires, tablettes et autres appareils électroniques peuvent rester dans votre bagage de cabine.

Si vous avez un ordinateur portatif, sortez-le de son étui et mettez-le dans un bac.

Le sac réutilisable en plastique transparent  qui contient vos liquides, aérosols et gels, ainsi que votre manteau et votre sacoche vont aussi dans le bac.

Évitez de porter des habits avec des boutons et boutons-pressions métalliques, des ceintures avec boucles en métal, des souliers avec des embouts d'acier, des boucles ou des cambrions en métal.

En suivant ces conseils, vous pouvez gagner du temps durant le contrôle de sûreté. 

On pourrait vous demander de subir d'autres mesures de contrôle.  Le cas échéant, vous avez le choix entre le scanner corporel ou une fouille manuelle.

Pour plus de renseignements, consultez le site Web de l’ACSTA à www.catsa.ca.

 

Conseils relatifs aux bagages

Son d’un marqueur sur un tableau blanc ou sur du papier.

Vous prenez  l’avion?

Voici des conseils pour vous aider à passer plus vite au contrôle de  sûreté des aéroports

En préparant vos bagages de cabine, placez  tous les liquides, les aérosols et les gels comme le shampoing, le dentifrice  et les crèmes,  ainsi que les aliments comme le beurre d’arachides dans des contenants d’une capacité maximale de 100 millilitres.
Ces contenants doivent pouvoir entrer dans un sac refermable en plastique transparent, d'une capacité maximale d'un litre.

Les mères qui allaitent ou les gens qui voyagent avec des enfants de moins de deux  ans peuvent emporter du lait, du lait maternisé, du jus, et des aliments pour nourrissons. Il faut les ranger de façon à pouvoir y accéder facilement pour les montrer aux agents de contrôle.

Les médicaments obtenus en vente  libre ou sur ordonnance peuvent rester dans leur contenant original. Veiller à ce qu’on puisse les retirer facilement pour les inspecter.

Les ordinateurs portatifs, caméras vidéo et appareils photo doivent être placés de façon à être retirés facilement des bagages.

Si vous n’êtes pas certain de ce qui est permis dans vos bagages, consultez le site Web de l'ACSTA à www.catsa.gc.ca

 

ACSTA Plus

Le succès de l’ACSTA s’appuie sur une culture de l’innovation et de l’amélioration continue, ainsi que sur la mise à l’essai de nouvelles technologies et de nouveaux processus et sur la réalisation d’essais dans les aéroports. L’ACSTA est maintenant en mesure de mettre à profit les résultats positifs de récents projets pilotes et essais, dans le cadre du concept du projet ACSTA Plus

L’initiative ACSTA Plus prévoit la création de voies de contrôle modernes à haut rendement, ainsi que l’adoption de processus et de technologies novateurs visant à maintenir la sûreté, à renforcer l’efficacité et à améliorer l’expérience client.

Le point de contrôle intégral ACSTA Plus est conçu de façon à inclure des portes automatisées et des capteurs de suivi, des postes de retrait simultané des effets personnels, un suivi positif des bacs et une courroie fonctionnant de manière continue, l’analyse d’images radioscopiques à distance, un dérouteur de bagages motorisé avec voies divisées, le retour motorisé des bacs et une zone de remise en place améliorée.

Les portes automatisées installées à l’entrée du point de contrôle valident automatiquement les cartes d’embarquement et les pièces d’identité des voyageurs dignes de confiance, et informent les passagers de la voie de contrôle disponible suivante. 

Afin de mieux servir les familles et les passagers ayant des besoins spéciaux, un agent de contrôle sera positionné à l’une des portes automatisées et facilitera la validation et l’accès au point de contrôle.

Un réseau de capteurs de suivi dans le plafond assurera un suivi anonyme des mouvements des passagers dans la file d’attente et au point de contrôle, réduisant ainsi le nombre de fois que les cartes d’embarquement sont balayées. L’information obtenue par les capteurs, intégrée au SSCE de l’ACSTA, permet de calculer automatiquement le temps d’attente et le débit.

Les postes de retrait simultané ou séparé des effets personnels permettent à des passagers multiples de retirer simultanément leurs effets et de créer un mouvement continu des bacs vers l’appareil de radioscopie. Les voyageurs expérimentés qui retirent leurs effets plus rapidement peuvent contourner les voyageurs moins expérimentés ou plus lents. Dans l’ensemble, on obtient un débit accru au point de contrôle, ainsi qu’une expérience plus positive pour les passagers.

Les sections à rouleaux motorisés assurent un espacement approprié entre les bacs avant l’entrée dans l’appareil de radioscopie, ce qui facilite la circulation des bacs d’un bout à l’autre du système. Une photo de chacun des bacs est prise avant l’entrée dans l’appareil de radioscopie. La photo, ainsi que l’image radioscopique, permet une identification rapide des articles pour lesquels une fouille est requise.

Des étiquettes d’identification par radiofréquence sont jointes à chaque bac. Les bacs sont suivis dans le système, et le dérouteur de bagages motorisé sépare les bacs libérés des bacs nécessitant une fouille. 

Une salle de contrôle à distance permet aux agents de contrôle d’effectuer une analyse d’images radioscopiques dans une zone éloignée des distractions du point de contrôle.

Les postes d’analyse d’images affichent deux vues radioscopiques et la photo de chaque bac. Les postes de travail comprennent l’analyse des images et des fonctions d’annotation d’images sur un écran tactile facile à utiliser. 

Tous les appareils de radioscopie, les postes de travail d'analyse des images et les postes de travail de fouille sont branchés à un système de réseau local qui dirige les images radioscopiques au premier poste de travail disponible. Cela améliore considérablement la capacité d'analyse des images et permet à l'appareil de radioscopie de fonctionner dans un mode de contrôle continu. 

Une courroie fonctionnant de manière continue résout l'un des problèmes d'embouteillage durant le processus de contrôle—la radioscopie—et favorise le flux constant d'articles passant dans l'appareil.

La zone d’analyse d’images qui est une section à rouleaux motorisés allant de l’appareil de radioscopie au dérouteur préserve l’efficacité de la sûreté en laissant le temps à l’agent de contrôle d’examiner chaque image radioscopique. Le dérouteur déplace vers la voie de fouille les bacs rejetés par l’opérateur de l’appareil de radioscopie ou les bacs pour lesquels le délai de décision de l’opérateur est écoulé. Cela automatise la garde et la surveillance des bacs nécessitant un contrôle supplémentaire et le suivi positif des bacs tout au long du processus de contrôle.

Le dérouteur de bagages motorisé et la voie divisée constituent un autre exemple de la technologie novatrice des points de contrôle du projet ACSTA Plus. La voie divisée consiste en un ensemble parallèle de tables à rouleaux divisé par une enceinte de sécurité. Lorsqu’un bagage est libéré, il poursuit son trajet jusqu’à la zone de remise en place. S’il existe une zone préoccupante, l’agent de contrôle à l’appareil de radioscopie peut rejeter le bagage et le renvoyer à la voie de fouille distincte pour un contrôle supplémentaire. Le processus permet le contrôle des bagages avec une garde et une surveillance optimales, tandis que la séparation des tables à rouleaux améliore la sûreté et accélère le débit d’un bout à l’autre de la voie.

Les postes de travail de fouille dotés de l’identification par radiofréquence permettent à l’agent de contrôle de rappeler l’image associée au bac et de réaliser un contrôle supplémentaire. Le poste de travail affiche également des renseignements supplémentaires pour l’agent de contrôle, notamment : le message de délai écoulé ou les renseignements d’annotation d’image ajoutés par l’agent dans la salle de contrôle à distance. La mise à disposition d’outils améliorés aux agents de contrôle leur permettra de mieux exercer leurs fonctions, avec une garde et une surveillance plus efficaces, en moins de temps. 

Le retour motorisé simplifie le processus de retour des bacs vides aux postes de retrait. Un appareil situé au bout de la voie libre abaisse les bacs dans le système de retour, tandis que les rouleaux motorisés passant sous l’appareil de radioscopie renvoient les bacs vers la zone de retrait.

Une zone de remise en place améliorée permet à plus de passagers de refaire leurs bagages en même temps. Cette zone se compose de tables et de bancs (ou de chaises) supplémentaires qui ne sont pas reliés à une voie de contrôle en particulier. Cette zone permet aux passagers de prendre plus de temps pour refaire leurs bagages sans se sentir pressés par d’autres passagers. 

La zone de remise en place plus grande réduit les engorgements en faisant circuler les passagers loin de la voie de contrôle et en facilitant le mouvement des bagages.

Le projet ACSTA Plus regroupe un ensemble de fonctionnalités modulaires qui peuvent être assemblées de façon « intégrale » ou « sur mesure », de manière à s’adapter à différents environnements aéroportuaires, selon la taille du point de contrôle, l’espace disponible et le volume de passagers.

L’objectif du projet ACSTA Plus consiste à transformer l’expérience client grâce à des innovations concrètes sur le plan du processus de contrôle, tout en augmentant la circulation des passagers et en améliorant – l’efficacité de la sûreté.

Partagez cette page

Facebook Icon, Twitter Icon, LinkedIn Icon, Pinterest Icon, Email Icon