Contrôle de sûreté

Temps d'Attente Actuels

Contrôle de sûreté

Chaque passage qui transite par les aéroports du Canada doit passer au contrôle de sûreté, notamment en :

  1. Plaçant ses effets personnels dans des bacs. Consultez notre page Que dois-je placer dans les bacs? pour obtenir des conseils.
  1. Envoyant vos bacs et vos bagages de cabine dans l’appareil de radioscopie. Consultez nos conseils sur Comment préparer vos bagages de cabine afin de faciliter ce processus.  
  1. Franchissant le portique de détection de métal.

Une fois le processus terminé, vous pouvez récupérer vos bagages à l’appareil de radioscopie.
 

Contrôle supplémentaire

Si vous déclenchez une alarme au portique de détection de métal ou que votre bagage déclenche une alarme à l’appareil de radioscopie, ou encore, que vous ou votre bagage êtes choisi de façon aléatoire, vous pourriez devoir vous soumettre à un contrôle supplémentaire. Ce contrôle peut comprendre notamment :

  • une fouille réalisée par un agent de contrôle au moyen d’un appareil à main permettant de détecter la présence d’objets métalliques;
  • une fouille manuelle partielle ou complète (palpation) de votre personne;
  • une fouille manuelle partielle ou complète de vos bagages de cabine;
  • une radiographie du corps au moyen d’un scanner corporel
  • un prélèvement au moyen de la détection de traces d’explosifs

 

Pourquoi l’ACSTA procède-t-elle à un contrôle supplémentaire?

La sélection aléatoire aux fins d’un contrôle supplémentaire nous aide à assurer le plus haut niveau de sûreté possible. Nous utilisons un processus automatisé pour sélectionner les personnes pour un contrôle supplémentaire afin que tout le monde ait les mêmes chances d’être sélectionné. 

Vous pouvez accélérer le processus de contrôle en prenant connaissance des restrictions relatives aux bagages de cabine et en sachant quoi porter afin de ne pas déclencher l’alarme au portique de détection de métal.

Assurez-vous de voir nos conseils pour un contrôle sans stress!

 

Prélèvements ou détection de traces d’explosifs

L’ACSTA utilise la détection de traces d’explosifs (DTE) de façon aléatoire. Il est possible que les agents de contrôle effectuent un prélèvement sur vos bagages de cabine, votre ordinateur portatif, vos chaussures, vos vêtements ou vos mains, et qu’ils utilisent ensuite la technologie de DTE pour vérifier la présence d’explosifs.

Comment préparer vos bagages de cabine

Vos bagages de cabine et les bacs seront introduits dans l’appareil de radioscopie afin qu’un agent de contrôle puisse en examiner le contenu. Il arrive parfois que les bagages de cabine nécessitent une fouille additionnelle si les agents de contrôle y découvrent des articles qui ne sont pas permis.

  • Si vous êtes incertain des articles qui sont autorisés dans les bagages de cabine, consultez Que puis-je emporter à bord de l'avion? Liste complète d'articles avant de préparer vos bagages.
  • Assurez-vous de pouvoir facilement retirer votre ordinateur portatif, votre caméra vidéo et votre appareil photo à pellicule de votre bagage de cabine.
  • Placez vos produits de beauté et de toilette dans un sac de plastique transparent. Apportez seulement des liquides, des aérosols et des gels qui se trouvent dans des contenants de 100 ml/100 g (3,4 oz) ou moins. Tous ces articles doivent être placés dans un seul sac de plastique transparent à fermeture par pression ou glissière, scellé, d'une capacité maximale d'un litre (une pinte).
  • Liquides exemptés – comme les médicaments, la préparation pour nourrissons ou le lait maternel - devraient être placés de façon à être retirés facilement des bagages de cabine afin d'être inspectés.
  • Évitez d'apporter des cadeaux et des souvenirs contenant des liquides, des aérosols et des gels dans vos bagages de cabine. Cela comprend : l'alcool, le vin, la bière, les boules à neige, les conserves de soupe, le sirop d'érable, le parfum et les lotions. Mettez-les dans vos bagages enregistrés ou expédiez-les séparément.

Conseils pour un contrôle sans stress

Suivez les conseils suivants pour rendre le processus de contrôle moins stressant et plus efficace pour tout le monde :

  • Mettez des étiquettes avec vos coordonnées sur vos bagages enregistrés et vos bagages de cabine.
  • Donnez-vous suffisamment de temps pour passer le contrôle préembarquement, surtout aux heures de pointe (tôt le matin, à midi et en début de soirée).
  • Laissez les charriots à bagages vides à l’extérieur du point de contrôle.
  • Assurez-vous d’avoir votre carte d’embarquement à portée de la main, prête à être présentée aux fins de vérification. Vous pourriez devoir montrer une pièce d’identité avec photo. À certains aéroports, la validation de votre carte d’embarquement se fera automatiquement à l’aide d’un lecteur.
  • Ne PLAISANTEZ et ne papotez JAMAIS au sujet de bombes, d’armes à feu ou d’autres armes pendant que vous vous trouvez à un point de contrôle préembarquement – on pourrait vous accuser d’une infraction en vertu du Règlement canadien sur la sûreté aérienne.  
  • Sachez à quoi vous attendre lors d’une fouille manuelle

 

Pourquoi effectuer un balayage de ma carte d’embarquement?

Les agents de contrôle balaient les cartes d’embarquement – y compris les cartes d’embarquement électroniques – afin de valider rapidement les renseignements qu’elles contiennent. Le lecteur saisit des renseignements comme votre nom, le numéro de vol, la date du vol et le numéro de la porte d’embarquement. L’ACSTA utilise également ce lecteur pour calculer les temps d’attente aux points de contrôle.

Articles et vêtements à caractère religieux et culturel

  • Les agents de contrôle ont reçu une formation sur le bon sens et la courtoisie dont ils doivent faire preuve lorsqu’ils procèdent au contrôle d’une personne qui transporte ou porte un article ayant une signification religieuse ou culturelle.
  • Vous pouvez garder votre coiffure au cours du processus de contrôle. Afin d’accélérer le processus, vous devriez retirer tout objet métallique de votre coiffure avant de passer le point de contrôle.
  • Si votre coiffure déclenche une alarme, on procèdera à une fouille manuelle pour trouver ce qui l’a déclenchée. Dans la plupart des cas, vous n’aurez pas à enlever votre coiffure. La fouille manuelle peut se dérouler dans une salle privée si vous le souhaitez.
  • Lorsque vous arrivez au point de contrôle, informez l’agent de contrôle que vous transportez un article qui revêt une importance religieuse ou culturelle afin qu’il puisse être contrôlé séparément.
  • Certains articles ne sont pas permis aux points de contrôle préembarquement puisqu’ils sont tranchants – y compris les poignards ou sabres cérémonieux (p. ex., un kirpan). Ces articles devraient être rangés dans vos bagages enregistrés, sauf s’ils figurent sur la liste des articles interdits aux passagers à bord de tous les vols (Transport Canada).

Partagez cette page

Facebook Icon, Twitter Icon, LinkedIn Icon, Pinterest Icon, Email Icon