Contrôle de sûreté

Temps d'Attente Actuels

Contrôle de sûreté

Chaque passager qui transite par les aéroports du Canada doit passer au contrôle de sûreté, notamment en :

  1. Assurez-vous d’avoir votre carte d’embarquement à portée de la main, prête à être présentée aux fins de vérification. Vous pourriez devoir montrer une pièce d’identité avec photo.
  1. Plaçant ses effets personnels dans des bacs. Consultez notre page Que dois-je placer dans les bacs? pour obtenir des conseils.
  1. Envoyant vos bacs et vos bagages de cabine dans l’appareil de radioscopie. Consultez Comment préparer vos bagages de cabine afin de faciliter ce processus.  
  1. Franchissant le portique de détection de métal.

Une fois le processus terminé, vous pouvez récupérer vos bagages à l’appareil de radioscopie. Vous pouvez accélérer le processus de contrôle en prenant connaissance des restrictions relatives aux bagages de cabine et en sachant quoi porter afin de ne pas déclencher l’alarme au portique de détection de métal.

Contrôle supplémentaire ou séparé d’un article en particulier

À certains moments, un contrôle supplémentaire ou séparé d’un article en particulier est requis en plus de ce qui précède :

Contrôle supplémentaire

Si vous déclenchez une alarme au portique de détection de métal ou que votre bagage déclenche une alarme à l’appareil de radioscopie, ou encore, que vous ou votre bagage êtes choisi de façon aléatoire, vous pourriez devoir vous soumettre à un contrôle supplémentaire. Ce contrôle peut comprendre notamment :

  • une fouille réalisée par un agent de contrôle au moyen d’un appareil à main permettant de détecter la présence d’objets métalliques;
  • une fouille manuelle partielle ou complète (palpation) de votre personne;
  • une fouille manuelle partielle ou complète de vos bagages de cabine;
  • une radiographie du corps au moyen d’un scanner corporel
  • un prélèvement au moyen de la détection de traces d’explosifs

Le contrôle supplémentaire alétoire

La sélection aléatoire aux fins d’un contrôle supplémentaire nous aide à assurer le plus haut niveau de sûreté possible. Nous utilisons un processus automatisé pour sélectionner les personnes pour un contrôle supplémentaire afin que tout le monde ait les mêmes chances d’être sélectionné. 

Prélèvements ou détection de traces d’explosifs

L’ACSTA utilise la détection de traces d’explosifs (DTE) de façon aléatoire. Il est possible que les agents de contrôle effectuent un prélèvement sur vos bagages de cabine, votre ordinateur portatif, vos chaussures, vos vêtements ou vos mains, et qu’ils utilisent ensuite la technologie de DTE pour vérifier la présence d’explosifs.
 

 

Articles et vêtements à caractère religieux et culturel

  • Les agents de contrôle ont reçu une formation sur le bon sens et la courtoisie dont ils doivent faire preuve lorsqu’ils procèdent au contrôle d’une personne qui transporte ou porte un article ayant une signification religieuse ou culturelle.
  • Vous pouvez garder un couvre-chef porté pour des raisons religieuses lors du contrôle de sûreté.  Pour plus de renseignements, consultez la section  Contrôle des couvre-chefs.
  • Lorsque vous arrivez au point de contrôle, informez l’agent de contrôle que vous transportez un article qui revêt une importance religieuse ou culturelle afin qu’il puisse être contrôlé séparément.
  • Certains articles ne sont pas permis aux points de contrôle préembarquement puisqu’ils sont tranchants – y compris les poignards ou sabres cérémonieux (p. ex., les kirpans). Ces articles devraient être rangés dans vos bagages enregistrés, sauf s’ils figurent sur la liste des articles interdits aux passagers à bord de tous les vols (Transports Canada).
     

Contrôle des couvre-chefs

Différentes procédures de contrôle sont appliquées selon la destination de votre vol.

Vols intérieurs et internationaux :

  • On vous demandera de retirer votre couvre-chef et de le déposer dans un bac pour le contrôle radioscopique. Si vous gardez votre couvre-chef, il vous faudra le retirer après avoir franchi le portique de détection de métal pour qu'une fouille manuelle soit effectuée, et ce, si vous ne le portez pas pour des raisons religieuses ou médicales.
  • Tout couvre-chef porté lors du passage sous le portique de détection de métal qui déclenche une alarme devra faire l'objet d'un contrôle supplémentaire. Si une fouille manuelle est requise, elle peut être effectuée dans une salle privée, à votre demande.  

Vols à destination des É.-U. :

  • On vous demandera de retirer votre couvre-chef et de le déposer dans un bac pour le contrôle radioscopique. Si vous gardez votre couvre-chef et que l'alarme du portique de détection de métal se déclenche, un contrôle supplémentaire devra être effectué. Si une fouille manuelle est requise, elle peut être effectuée dans une salle privée, à votre demande.
  • Si aucune alarme ne se déclenche au portique de détection de métal, on vous demandera de palper votre couvre-chef et de présenter vos mains pour que l'agent de contrôle effectue une détection de traces d'explosifs.
  • Si vous retirez votre couvre-chef à tout moment du processus de contrôle, une détection de traces d'explosifs du couvre-chef ne sera plus requise. 

Assurez-vous de consulter nos conseils pour un contrôle sans stress!

 

Partagez cette page

Facebook Icon, Twitter Icon, LinkedIn Icon, Pinterest Icon, Email Icon