Réunion publique annuelle 2015 : Notes d’allocution

Réunion publique annuelle 2015 : Notes d’allocution

Le 16 décembre 2015 - Présentation vidéo

Mot de modérateur

Bonjour, je m’appelle Mathieu Larocque et je suis heureux de vous souhaiter la bienvenue à la Réunion publique annuelle de l’ACSTA.

Vous entendrez le président du Conseil d’administration et le Chef de la direction discuter des réalisations de l’ACSTA au cours de la dernière année financière de même que des défis pour les années à venir.

Notre premier intervenant est M. Lloyd McCoomb, le président de notre Conseil d’administration. M. McCoomb possède plus de 40 années d’expérience dans les domaines des transports et de l’ingénierie. Avant de se joindre à l’ACSTA, il a été président et chef de la direction de la GTAA où il a géré le projet de d’agrandissement de l’aéroport, un projet de plus d’un milliard de dollars. Il possède également un doctorat en génie civil de l’Université de Toronto.

Angus Watt, s'est joint à l'ACSTA en 2012 après avoir servi dans la Force aérienne du Canada pendant 37 ans. Durant sa carrière militaire, il a suivi une formation de pilote, a piloté des hélicoptères Sea King et a été instructeur de vol. M. Watt a occupé plusieurs postes d'état-major principalement axés sur la coordination et la supervision des opérations courantes. Il a également exercé un commandement à divers niveaux jusqu’au poste de Chef d'état-major de la Force aérienne. À la suite de son service militaire, il a enseigné le leadership stratégique au Collège des Forces canadiennes de Toronto pendant plusieurs années. M. Watt détient une maîtrise en administration publique ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires.

Ceci met fin à notre réunion publique annuelle. Vous avez jusqu’au 23 décembre pour soumettre vos questions sur notre site internet à acsta.gc.ca. Les réponses seront affichées sur le site peu de temps après.

Merci à tous et à l’année prochaine.

haut de la page

Notes d’allocution pour Lloyd McCoomb, président du Conseil d'administration 

Merci beaucoup Mathieu. 

Cette année a aussi marqué la treizième année d'existence de l'ACSTA.   Le gouvernement du Canada a créé l’ACSTA pour protéger le public en assurant la sûreté des éléments critiques du réseau de transport aérien comme il a été déterminé par le gouvernement — du contrôle des passagers et des bagages au contrôle des employés des aéroports.

Le Conseil d'administration travaille avec l'équipe de la haute direction de l'ACSTA afin d’assurer une gouvernance organisationnelle adéquate. Afin de reconnaître l'importance d'obtenir une représentation de la collectivité de nos intervenants, quatre des onze administrateurs sont nommés par l'industrie.   Deux des administrateurs sont mis en nomination par les transporteurs aériens et les deux autres, par les aéroports.   

Chaque année, la composition du Conseil change un peu. Je tiens à remercier William Deluce et Joanne Whittle pour leur service et leur contribution et je leur souhaite beaucoup de succès pour l'avenir. Je souhaite également la bienvenue à Rafik Souccar, qui apporte une vaste expérience dans les domaines de la sûreté et de la police, et à Patricia Kennedy, qui s'est jointe au conseil récemment à titre de représentante de l'Association du transport aérien du Canada.

Au cours de la dernière année, l'ACSTA a reçu le rapport du vérificateur général sur l'examen spécial. Le BVG a conclu que l’ACSTA donne l’assurance raisonnable que ses actifs sont protégés et contrôlés, que ses ressources sont gérées de manière économique et efficiente et que ses activités sont menées efficacement.  Je remercie le personnel de l'ACSTA pour leur travail ardu à l'appui de cet examen approfondi des programmes qui a duré deux ans et je vous promets que les membres du Conseil s'engageront à assurer la mise en œuvre des recommandations de l'examen spécial.  

Tout comme l'année dernière, le Conseil a également fourni une orientation et a assuré la surveillance de la mise en œuvre du programme amélioré du contrôle des non-passagers ainsi que de la prestation continue du programme de recapitalisation du système de contrôle des bagages enregistrés d'un demi-million de dollars. 

Nous avons continué à collaborer avec Transports Canada pour veiller à ce que les questions liées à l’inflation, à l’accroissement du nombre de passagers et à l’agrandissement des aéroports soient gérées efficacement autant à long terme qu'à court terme. Je suis certain que l'ACSTA continuera de relever les défis futurs en matière de sûreté et de voyages internationaux. 

Je suis particulièrement fier de l’innovation dont a fait preuve le personnel de l'ACSTA au cours de la dernière année, tandis que l’organisation continue à consolider ses acquis – à l’aide des technologies existantes, comme le système de sûreté des cartes d’embarquement, et de nouvelles façons de faire. J'attends avec impatience de voir ce que ces esprits inventifs et créatifs nous réserveront au cours de la prochaine année en termes d'avancées dans les secteurs de la gestion des files d'attente, du retrait simultané des effets personnels, du contrôle à distance et de la limite de temps pour la radioscopie, pour ne donner que quelques exemples, qui ont été mis en place pour peaufiner davantage et accélérer le processus de contrôle.

À tous les agents de contrôle dans les aéroports à la grandeur du pays, ainsi qu'aux fournisseurs de services de contrôle, j’offre mes remerciements et mes félicitations pour leur bon travail. Je suis devenu membre du Conseil il y a trois ans et je suis toujours impressionné par votre engagement, votre dévouement et votre expertise.

Je tiens également à féliciter les membres du Conseil qui, par leurs efforts continus, veillent à ce que l’ACSTA réalise son mandat de manière efficiente, efficace et dans l'intérêt du public. 

Pour terminer, je tiens à remercier sincèrement nos partenaires de l'industrie de l'aviation. Nous avons la chance d’avoir forgé des alliances solides qui nous permettent de continuer à améliorer l'efficacité et l'efficience de nos services aux passagers. 

Merci.

haut de la page

Notes d’allocution d’Angus Watt, président et chef de la direction

Merci Mathieu et merci M. McCoomb.

Je suis heureux de vous faire part aujourd'hui des récentes réalisations de l'ACSTA et de ses principales priorités et plans pour l'année à venir. 

L'ACSTA a pour mandat d'assurer le contrôle préembarquement des passagers, de leurs bagages de cabine et de tous les bagages enregistrés. De plus, nous assurons le contrôle aléatoire des membres d'équipage d'aéronefs, des travailleurs de la construction et du personnel d'entretien qui accèdent aux zones réglementées des principaux aéroports canadiens. Notre dernier secteur de responsabilité porte sur l’administration du programme de carte d’identité pour les zones réglementées. 

Nous offrons ces services par l’entremise de trois fournisseurs de services de contrôle qui emploient plus de 6 000 agents de contrôle dans tout le pays. Quatre cent trente employés de notre administration centrale à Ottawa et des bureaux régionaux appuient nos opérations de sûreté. 

L’année dernière, l’ACSTA a contrôlé plus de 57 millions de passagers qui passent par les aéroports canadiens, et nous l’avons fait de façon efficace, efficiente, uniforme et dans l’intérêt du public – ce qui correspond exactement au mandat que nous a confié le gouvernement.

La réalisation de notre mandat nécessite l’adoption et l’intégration d’un fort courant d’innovation, de détermination, de concentration et d’engagement dans tout ce que nous entreprenons.

Les nouvelles stratégies et les nouveaux processus sont de première nécessité, et nous les recherchons dans tous les aspects de nos activités – que ce soit en réfléchissant autrement à la configuration de nos points de contrôle ou en adoptant de nouvelles façons d'informer les passagers alors qu'ils se préparent à prendre l'avion.

L'emploi de technologies novatrices nous a permis de mieux analyser les données pour réaliser des économies et améliorer l'expérience des passagers, et ce, tout en assurant le maintien d'une norme de sûreté stricte. 

Je suis aussi ravi de vous annoncer que, dans l'ensemble, nos efforts et nos investissements à l'égard de nombreux projets pilotes et essais entraînent des améliorations notables sur le plan de l'efficacité et l'efficience du contrôle et de l'expérience du passager. Lorsque cela était possible, nous avons apporté ces améliorations à l'échelle nationale afin que nos opérations continuent d'évoluer.

Cette année, l’ACSTA a continué de collaborer avec des organisations fédérales pour accroître les avantages du programme NEXUS. À la suite d'un essai réussi à l'aéroport Pearson de Toronto, où les passagers pouvaient garder les liquides, aérosols et gels dans leurs bagages de cabine, ainsi que leur manteau et leurs chaussures, nous offrons maintenant ces avantages additionnels aux points de contrôle des vols transfrontaliers de quatre des aéroports les plus occupés du Canada. Cette initiative appuie « Par-delà la frontière », une vision commune du Canada et des États-Unis favorisant la sûreté et la facilitation des échanges commerciaux et des déplacements au-delà de nos frontières. Nous continuons de travailler avec Transports Canada pour élargir ce programme et nous prévoyons  pouvoir mettre en œuvre ces voies aux points de contrôle des vols intérieurs et internationaux aux mêmes quatre aéroports d'ici la fin de cette année financière.

En ce qui concerne notre programme décennal de remplacement du contrôle des bagages enregistrés, cette année, nous continuons d’installer de nouveaux systèmes aux aéroports canadiens dotés d'installations de prédédouanement des vols à destination des É.-U. Nous sommes presque à mi-chemin dans la réalisation de ce programme et je suis heureux de vous informer que cette importante initiative se poursuit dans les délais et selon le budget établi. Une clé de notre succès concernant cette initiative et plusieurs autres, jusqu'à présent, a été notre étroite collaboration avec les aéroports.

L'un des partenariats dont je suis particulièrement fier est celui avec l'aéroport de Calgary qui vise à appuyer son projet d'agrandissement en cours. La construction d'une nouvelle aérogare nous donnera l'occasion d'installer des voies de contrôle qui intègrent les technologies et les processus découlant de plusieurs essais et projets pilotes ayant connu un grand succès. Parmi les caractéristiques de ces nouvelles voies de contrôle, mentionnons le contrôle à distance, les convoyeurs automatiques avec dispositif de retour des bacs, des voies divisées, une zone de remise en place améliorée et un système où les passagers retirent leurs effets personnels simultanément.

Cette dernière caractéristique, celle du retrait simultané, est en cours d'essai à l'aéroport Pearson de Toronto. Son but est d'améliorer le processus de retrait des effets personnels en offrant la possibilité aux passagers qui retirent leurs effets personnels rapidement de passer devant les autres passagers qui ont besoin plus de temps ou d'aide à ce point précis du processus de contrôle, augmentant ainsi l'efficience et la satisfaction des passagers. L'ACSTA cherche toujours à améliorer chaque aspect de ses activités, chose qu'elle continuera de faire au cours de la prochaine année.  Comme la sûreté est notre principale priorité, nous continuons d'investir dans des projets pilotes et des essais pour trouver des moyens d'améliorer l'efficacité et l'efficience du contrôle. 

Pour ce qui est des niveaux de service, nous continuons de subir des pressions en raison du fait que le budget de l’ACSTA ne s’augmente pas avec l’inflation et l’augmentation du volume de passagers. Bien que le gouvernement ne nous impose pas de norme sur le niveau de service relatif au temps d’attente des passagers, nous sommes conscients de l’incidence que les temps d'attente peuvent avoir sur le public voyageur et l'industrie. Et nous continuerons de travailler avec Transports Canada pour trouver d’éventuelles solutions à long terme pour minimiser l’incidence des temps d’attente plus longs.

Dans le cadre de nos efforts à réduire les temps d’attente et à améliorer l’expérience globale des clients, nous avons continué de fournir des renseignements aux passagers par le biais de notre site Web, des canaux traditionnels et des médias sociaux pour qu’ils soient préparés au contrôle le mieux possible avant d’arriver à l’aéroport.

Comme l’a déjà dit M. McCoomb, nous continuerons de mettre l’accent sur les relations collaboratives et stratégiques que nous avons bâties avec nos partenaires et les intervenants dans le secteur de l’aviation. Avec nos fournisseurs de services de contrôle, nous demeurons fidèles à notre engagement d’établir un juste équilibre entre la sûreté et le service. 

Je tiens à remercier les membres de notre Conseil d'administration pour leurs contributions et leurs efforts ainsi que les employés de l'ACSTA d’un bout à l’autre du pays pour l'expertise et la créativité qu'ils transmettent chaque jour pour faire en sorte que nous remplissons notre mandat. Je me considère privilégié de diriger cette équipe.    

Pour terminer, merci à tous nos agents de contrôle, qui sont au cœur même de nos activités. Ils sont le visage de l'ACSTA et le pilier de nos opérations. Leur dévouement et leur travail ardu sont indispensables à la sûreté des millions de personnes qui passent par les aéroports du Canada ou qui y travaillent.  

Au nom de notre équipe de la haute direction, je vous remercie sincèrement de vous être joints à nous aujourd'hui.

haut de la page

Partagez cette page

Facebook Icon, Twitter Icon, LinkedIn Icon, Pinterest Icon, Email Icon